in

Découverte de la cave Le Sourire au pied de l’échelle (Paris)

L’idée était de monter une cave “humaine” avec uniquement des produits d’artisans.

C’est certes un ouvrage de l’auteur américain Henry Miller mais c’est aussi une cave au cœur du 11e arrondissement, qui prône le travail artisanal des vignerons et des producteurs de spiritueux. Caveman a rencontré l’un de ses propriétaires, Jordi Couwenhoven, débarqué des Pays-Bas en amoureux du terroir français.

Voilà une cave qui met de bonne humeur dès que l’on ouvre sa porte ! Le temps d’écouter les judicieux conseils de Jordi Couwenhoven pour dénicher la bouteille parfaite pour l’apéro, on oublie le brouhaha du quartier Bastille.

Ouvert depuis 2016, le Sourire au pied de l’échelle conte l’histoire de ce Néerlandais expatrié par amour du vin et grâce à Yann Diologent, restaurateur et fondateur du Resto Zinc, cantine pour bons vivants.

« Quand j’ai rencontré Yann, je travaillais au Repaire de Bacchus et je me rendais souvent au Resto Zinc. On s’est liés d’amitié. Il avait l’idée de monter une cave “humaine” avec uniquement des produits d’artisans. On a repris les murs d’une ancienne serrurerie face au restaurant, rue de la Roquette », raconte Jordi, les yeux pétillants.

Une cave à l’image de ses propriétaires : simple et conviviale

Bouteilles de vins bien rangées dans des caissons en bois au mur ou dans des cartons, flacons de spiritueux alignés sur plusieurs grandes étagères, grande table carrée centrale pour l’étape dégustation : le Sourire au pied de l’échelle a élu domicile dans un espace lumineux, pour attirer l’œil du chaland.

« C’est une cave pour toutes les soifs. Le vendredi, avec l’équipe nous organisons une dégustation à l’aveugle. Tout ce qui est au magasin est goûté », précise le caviste qui part régulièrement avec son associé pour visiter vignerons et distilleries dans toute la France.

Le fil rouge : un travail artisanal pour tous les produits de la cave

Pas de doute : la cave de Jordi et Yann défend les vignerons et producteurs artisanaux et engagés.

« 90% de notre sélection de vins est bio et en biodynamie uniquement en France. Et ce n’est pas un critère de sélection car on juge selon la qualité du travail du vigneron », explique le caviste. Quant aux spiritueux, les 2 experts ont adopté la même philosophie avec une ouverture sur le monde.

« On essaie de sortir des références traditionnelles pour toutes les catégories », précise le commerçant.
Leur force de frappe : le whisky français.

« Il prend de plus en plus d’importance. Et c’est ici que la catégorie bouge le plus, car le pays dispose de tout le savoir-faire entre la matière première, la distillation et l’élevage. Nous avons également d’autres origines comme l’Écosse, le Japon et l’Irlande », explique Jordi, qui n’oublie pas les amateurs de rhums et de gins.

« Pour le rhum, on est partis des produits spécifiques comme des microcuvées telles que la Maison du rhum avec un rhum de l’île Maurice vieilli dans des fûts d’Islay. Pour le gin, nous proposons des maisons artisanales comme Drouin, Mont-Blanc ou Petit Grain avec un assortiment de tonics pour des cocktails. » Question bière, le choix est réduit mais reste pertinent.

« Des cuvées réalisées par des producteurs liés au vin tels que le vigneron Germain Croisille, de Cahors, et sa brasserie les Acolytes. »

Des dégustations qui font carton plein

Impossible de manquer le tableau des dégustations et des ateliers du mois, il est affiché sur une grande ardoise ornée de saucissons.

« On est complets longtemps à l’avance. Les soirées ont lieu tous les mercredis et durent 2h30. C’est une dégustation à l’aveugle. Les thématiques autour des spiritueux sont organisées en fin d’année », précise le caviste.

Pour partager leur passion, son associé Yann a en outre créé un podcast, « Les sourires du vin », autour des acteurs du vin et aussi des spiritueux. À ne pas manquer !

106, rue de la Roquette – 75011 Paris.
Tél. : 01 57 40 89 70

Photos : Benjamin Brette

Est-ce que cela vous a plu ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Le savoir-faire de la maison de cognac Delamain

Sélection de liquides de la cave “Le Sourire au pied de l’échelle” (Paris)