whiskyfrancaisaymericdeclimens2
in

Les single malts finis en fûts de vin monocépage d’Aymeric Roborel de Climens

Affinés en fûts de vins issus d’emblématiques crus viticoles

Aujourd’hui, le whisky français témoigne de la disparition progressive des frontières entre le monde des spiritueux et celui du vin !

L’exemple parfait : l’excellent labeur de l’œnologue Aymeric Roborel de Climens, reconverti en affineur de whisky : « J’ai découvert le monde des spiritueux français en 2017 via une dégustation. J’avoue que le whisky français m’intriguait. On retrouve dans son ADN des maturations dans des fûts usagers de vin et de porto. À l’époque, je cherchais à monter un projet. J’ai pensé à cet univers du finish, qui me permettait de concilier les domaines du whisky et du vin et de mettre en valeur le savoir-faire de différents métiers », raconte l’intéressé.

Ce dernier crée sa structure en 2019 après avoir rencontré Yannick Hepp, maître-distillateur de la maison alsacienne Hepp.

Depuis 2 ans, il y sélectionne et assemble des distillats à base d’orge 100% français, élevés 2 ans et demi en fûts de chêne français (20% neufs et 80% en fûts roux de whisky).

« Je cherche à élaborer des profils neutres et délicats pour la seconde étape de mon travail : la finition en fûts de vin pendant 6 à 12 mois. »

Riche d’un réseau viticole peaufiné pendant une vingtaine d’années, Aymeric Roborel de Climens fait appel à des domaines reconnus de toute la France pour attaquer ses premières finitions lancées en mai 2019 : pour la finition en Sauvignon, le pape de la vedette des cépages blancs avec Denis Dubourdieu, du Clos Floridène ; pour la finition en merlot, les spécialistes du vin bio et biodynamique du Château Guadet ; et pour la finition en Sémillon, un prestigieux domaine de Barsac, le Château Doisy-Daëne.

whiskyfrancaisaymericdeclimens

Aujourd’hui, ce nez fin du whisky fait partie de la nouvelle génération d’affineurs chouchoutée par les cavistes (déjà près de 450 points de vente). Sa dernière création : une direction vers du whisky tourbé à 40 ppm, fini en fûts de sauternes pendant un an. Une cuvée appelée à séduire de nombreux amateurs.

Prix : 65 € la bouteille de 50 cl à 48%.

Pour ne rien manquer, découvrez notre magazine CAVEMAN

Est-ce que cela vous a plu ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Chateau du Breuil - CAVEMAN Featured Image

Collection de single malts de Château du Breuil (Normandie)

Whisky Francais Distellerie Moutard Featured Image - CAVEMAN

Whisky Moutard (Buxeuil en Champagne)