in

Le Chant du coq #2, un single malt cultivé dans les champs

Une promesse au goût de grain

À Soligny-les-Étangs, en Champagne, les Godier cultivent sans chimie une orge qu’ils brassent, fermentent et distillent dans le même appareil : l’Istill, un alambic carré futuriste, l’iPhone de la gnôle.

Leur second Pur Malt, en attendant les « vrais » whiskies, est un assemblage de 12 mois en moyenne, élevé pour moitié en fûts de chêne français neufs et pour moitié en tonneaux de bourgogne.

Une eau-de-vie récoltée au champ, fraîche, à la fois élégante et rustique, aux notes de châtaigne, de pain de campagne, de foins séchés et d’épices posées sur le bois.

À suivre de près.

Le Chant du coq #1 est également à découvrir en attendant le Chant du Coq N°2 qui sera disponible très prochainement

Soligny Pur Malt Le Chant du coq #2 (70 cl, 46%)
Prix : Environ 55 €
Distributeur : Free Spirits Distribution

Est-ce que cela vous a plu ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Rhum Bourbon Cask de la Distillerie Japonaise Taragawa

Dans la Maison Delord, un armagnac peut en cacher deux autres